0

0

MadameLaDirectrice

Message privé

Appelez-moi Madame La Directrice !

J’ai vraiment découvert le sexe il y a à peine une dizaine d’années…

Avant, je ne faisais l’amour qu’avec mon mari, et depuis que j’étais devenue maman, avec de moins en moins d’envie.

C’est lui qui m’a poussé à aller voir ailleurs, pour « me réveiller » comme il disait.

Ça m’a tellement réveillée qu’aujourd’hui, certes je fais encore parfois l’amour à mon mari, mais surtout je baise avec d’autres hommes.

De préférence jeunes et vigoureux.

Je ne peux plus m’en passer.

J’en ai tout le temps envie.

Le sexe est devenu mon élixire de jouvence. Ajoutez à cela une hygiène de vie irréprochable, beaucoup de sport et personne ne me donne mon âge.

Bien installée dans la vie, directrice d’un établissement, rien de plus facile pour moi que d’annuler un rendez-vous pour rejoindre un amant.

Les hommes sont tellement manipulables… j’en fait ce que je veux !

Je baise avec qui je veux !

Je revois ou je quitte qui je veux !

Et quand je tombe sur un étalon, j’en fais un amant régulier à qui je me soumets comme une petite chienne.

C’est ainsi qu’au fil des amants, j’ai pu constater combien certains étaient enivrés de mes odeurs corporelles, comment ces petits pervers reniflent en cachette ma lingerie, la lèchent et la goûtent même parfois …

Mes réguliers m’ont tous fait au moins une fois, rentrer au domicile conjugal sans ma culotte, ou sans mes bas, sans soutien-gorge… De véritables trophées pour eux !

Ce qui excite beaucoup mon cocu.

C’est d’ailleurs lui qui m’a donné l’idée de vendre mes culottes et leurs traces qui en disent long…

Pourtant à mes yeux, elles sont précieuses. Elles ont toutes une histoire.

Elles auront toutes mon odeur, l’odeur de Madame La directrice !

Les porter plusieurs jours ne me dérange pas le moins du monde : ça dégage des phéromones qui attirent les mâles !

Et elles auront les traces que vous souhaitez.

Vous connaissez mon histoire, vous savez quelles traces je peux laisser

Mais j’y pense… il y a aussi celles obtenues par mon époux : car bien que cocu et dorénavant, régulièrement encagé, il est le seul, avec sa langue, ses doigts et des sex-toys à me transformer en femme fontaine !

Bien que ce soit rare, quand il me met dans cet état là, c’est l’inondation, que dis-je… une vague de submersion !!

Tout lire